Carole Pavio : l’art c’est la vie !

À l’instar de nombre d’artistes contemporains qui, dans la foulée des grands mouvements d’art total, dépassent les clivages habituels de l’art, l’approche de Carole Pavio propose une vision globale de la création artistique.

 

Tour à tour dessinatrice, peintre, sculpteur, designer, styliste et bricoleuse de génie, elle nous propose une gamme incroyable de savoir-faire qu’elle met au service des amateurs d’art.

 

Au début du XXe siècle, le mouvement « De Stilj » aux Pays-Bas, propose une vision globale de la création, à travers des projets utopistes mêlant architecture, mobilier, design, peinture et sculpture.

 

Son principal représentant étant Piet Mondrian, on ne sera pas étonné de retrouver dans les pièces de Carole Pavio, de nombreuses réminiscences du concepteur de l’abstraction géométrique.

 

Mais ce qui, chez Mondrian, relève du protocole strict, s’épanouit chez elle en un répertoire sans cesse évolutif qu’il convient d’attribuer à son acuité féminine : une forme de synthèse entre le géométrique et l’émotionnel, la ligne droite et la courbe, la pensée rationnelle et la sensualité.

PHOTO-MON-PARCOURS

On pourrait même pousser le paradoxe plus loin et arguer que la pratique de Carole Pavio tient d’une certaine manière, à travers ses couleurs.

Une création relationnelle

Ces influences parfaitement revendiquées ne suffisent cependant pas à rendre compte du « coeur » de la pratique artistique chez Carole Pavio.

 

Car au-delà de ces constats formels, il s’agit bien pour elle d’entretenir un rapport relationnel, presque médiumnique, entre les oeuvres qu’elle crée et le public qui les reçoit.

Image2

Sa formation en art thérapie, mais surtout son incroyable sens de l’altérité, l’amènent en effet à réaliser des pièces qui sont en connivence profonde avec les émotions et l’identité de ceux qui les acquièrent.

 

Lorsqu’elle crée, elle diffuse une part d’elle-même dans la matière, s’attache à une intuition personnalisée qu’elle injecte dans l’oeuvre et qui, immanquablement, viendra toucher au plus près tel ou tel amateur, capable d’y « lire » sa propre histoire.

 

Mais l’artiste souhaite aller plus loin à travers divers dispositifs qui interagissent directement lors de la création (Série « You », portraits participatifs, commandes diverses).

 

D’une certaine manière, son art s’apparente à celui d’un William Morris et de son mouvement Arts and Crafs, capable de s’adapter à une personnalité singulière en concevant la totalité de son environnement.

 

D’où ses interventions globales « in situ » qui mobilisent l’ensemble de son éventail créatif, de la peinture à la sculpture, en passant par le mobilier, les objets d’art, mais aussi le stylisme ! Ce sont aussi ces créations sur commande qui viennent célébrer ou marquer les moments forts de l’existence, accompagnées d’un texte qui souligne la force du souvenir.

Une artiste « in progress »

La force de Carole Pavio consiste donc à infuser l’art dans notre quotidien ! C’est la raison pour laquelle elle recherche en permanence de nouveaux territoires de création.

 

En témoignent ses récentes propositions autour d’une ligne de vêtements, mais aussi les soirées d’échanges et les événements culturels qu’elle organise régulièrement dans un atelier qui lui sert à la fois de lieu de création et de lieu de rencontre.

 

À ce titre, elle participe activement à la scène culturelle du sud de la France et rayonne bien au-delà.

Loin du cliché de l’artiste maudit qui soupire dans sa soupente, Carole Pavio interagit avec le monde.

 

Sa « fabrique artistique » est une véritable petite entreprise au service des amateurs d’art, des particuliers désireux de personnaliser leurs intérieurs, et des professionnels conscients de l’enjeu créatif.

 

Son désir d’une large diffusion de l’art lui permet donc de mettre en place une véritable signature à travers des processus de production et d’édition destinés au plus grand nombre.

 

Et en définitive, le travail de Carole Pavio porte témoignage d’un essentiel accessible à tous, celui de la bienveillance, de la réparation, mais aussi de la grâce et de l’élan vital qui la caractérisent, et dont elle porte la noblesse.

PAVIO_RETROSPECTIVE #1 VALBONNE JANV 2015_16-9_Légende2+logo

Une philosophie ouverte qui postule qu’en définitive : l’art, c’est la vie !